Chirurgien Alexandre Bouhanna
Chirurgien Alexandre Bouhanna

LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE PAR PROTHÈSE

L’intervention consiste à reconstruire le sein absent par utilisation d’une prothèse mammaire en gel de silicone. Cet implant mammaire est mis en place sous la peau du thorax et le muscle pectoral. Il n’y a pas d’autre cicatrice que celle de la mastectomie. Il s’agit de la technique la plus rapide, dont les suites sont les plus simples.

Cette intervention ne peut être proposée que lorsque la surface de peau thoracique résiduelle est suffisante, si elle est de bonne qualité et sans altération en rapport avec une radiothérapie. Le résultat reste identique et n’évolue pas avec le temps à l’inverse du sein contro-latéral. Des retouches à distance pourront être proposées.
Le sein reconstruit sera ferme ; le principal risque est la formation secondaire d’une coque avec un sein dur.

La reconstruction mammaire par prothèse peut également associer une technique d’expansion cutanée. Lorsque la peau est de bonne qualité mais en quantité insuffisante, la mise en place sous la peau d’une prothèse gonflable permet de « gagner » de la peau par gonflement progressif de la prothèse en plusieurs semaines. Lorsque la quantité de peau nécessaire est obtenue, la prothèse d’expansion est retirée et remplacée par une prothèse mammaire en gel de silicone.