Chirurgien Alexandre Bouhanna
Chirurgien Alexandre Bouhanna

LIFTING CERVICO-FACIAL

Il s’agit du plus ancien et du plus pratiqué des liftings.

Au fil des années, la perte d’élasticité de la peau, l’atrophie des tissus sous-cutanés et le relâchement musculaire du visage et du cou contribuent, sous l’effet de la gravité, à la perte de l’ovale du visage, associé à un affaissement au niveau du cou. Le contour du visage s’alourdit, l’aspect autrefois lisse et harmonieux disparaît et les bajoues apparaissent.

Le lifting cervico-facial corrige l'affaissement du visage et du cou ; il remet en tension les muscles et enlève les excédents de peau. Les cicatrices sont cachées et donc quasiment invisibles. Elles se situent autour des oreilles et dans le cuir chevelu. Cette intervention permet une correction de l’ovale du visage avec un effet de rajeunissement réel du visage et du cou : il suscite un aspect tonique et dynamique. .En post-opératoire, un œdème et des ecchymoses sont visibles pendant 10 à 15 jours.

Le soft-lifting, ou lifting à cicatrice courte, plus limité, est habituellement associé à des gestes complémentaires : chirurgie des paupières, lipo-aspiration, lipo-structure ou injection d’acide hyaluronique ou de toxine botulique) : il permet un rajeunissement ciblé et redynamise des contours devenus moins nets.

Le résultat doit apparaître naturel. Il n’est plus question, aujourd’hui, que le visage conserve un aspect « chirurgical », figé. Après un lifting, l’expression du visage ne doit pas être modifiée, mais reposée et sereine. Le rajeunissement et l’embellissement du visage s’accompagnent d’un bénéfice psychologique.

L’intervention est pratiquée le plus fréquemment sous anesthésie générale, avec un ou deux jours d’hospitalisation.Une anesthésie locale avec neuro-analgésie peut être envisagée ainsi qu’une hospitalisation brève, en « ambulatoire ».