Chirurgien Alexandre Bouhanna
Chirurgien Alexandre Bouhanna

MÉDECINE ESTHÉTIQUE

TOXINE BOTULIQUE (botox, vistabel)

La toxine botulique, en bloquant la commande des muscles volontaires, entraîne une paralysie progressive et transitoire. Utilisée par injections pratiquement indolores, son action est rapide (15 à 30 minutes). Le résultat apparaît dans les dix jours qui suivent l’injection. La durée de l’effet varie d’un patient à l’autre : il perdure de 4 à 6 mois.

Les traitements sont réalisés au cas par cas, en fonction de la personnalité, de l’expression du visage et du souhait du patient : il est important que l’aspect naturel soit sauvegardé.
Aucune éviction sociale n’est nécessaire au sortir de la séance d’injection.
Un examen de contrôle doit être pratiqué 15 jours plus tard.
Les différentes zones susceptibles de relever d’une cure de toxine botulique sont :

- le bas du visage pour atténuer les plis d’amertumes ; le muscle du menton lorsqu’il est trop crispé.
- les rides du front, les rides du lion (entre les sourcils) qui s’effacent, avec un lissage du haut du visage . La queue du sourcil peut être légèrement remontée.
- Les rides de la patte d’oie au niveau des yeux permet le lissage du pourtour des yeux.

AFFINEMENT DE L'OVALE DU VISAGE par injection de Botox : Traitement de l’HYPERTROPHIE DU MASSÉTER
La toxine botulique permet également de souligner la définition de l’ovale du visage: correction et affinement de la partie inférieure du visage : Traitement de la V-line par injection de botox. En effet, Cette technique de constitution de la V-Line du visage permet de diminuer le volume du muscle masséter (sans bloquer sa fonction), et ainsi d’affiner le bas du visage pour corriger une mâchoire carré et rendre un visage plus fin.

Le résultat du fait de la diminution du volume musculaire du masséter apparaît au bout d’1 mois et maximum à 2 mois pour une durée de 8 à 10 mois. Dans certains cas, il peut y avoir une diminution de la force de mastication de 1 à 4 semaines. Durant cette période, une sensation de fatigue à la mastication peut y être associé.

Traitement de l'HYPERHIDROSE ou TRANSPIRATION EXCESSIVE:
La toxine botulique permet également de limiter une transpiration excessive ou hyperhidrose. En effet, après un délai de quelques jours, la toxine botulique bloque la sécrétion des glandes sudoripares, de façon toujours transitoire mais plus durable que l’action sur les muscles.

L’arrêt de l’hyperhidrose (transpiration) axillaire (aisselle) ou palmaire (main) peut être obtenu par le botox. Le traitement dure entre 5 et 12 mois, sans incidence particulière dans la mesure où ces glandes ne participent pas à la régulation de la température corporelle.

ACIDE HYALURONIQUE

L’acide hyaluronique est un polysaccharide présent naturellement dans la peau, le cartilage et les yeux. L’acide hyaluronique, utilisé en thérapeutique, n’est pas d’origine animale mais fabriqué par biotechnologie. Il n’y a donc pas de risque de maladie par transmission entre espèces, ni de risque d’allergie.
Les produits utilisés sont totalement biodégradables : le corps les élimine complètement au bout d’un certain temps (entre 4 et 6 mois).

Le patient pourra choisir de réitérer le comblement des rides ou l’injection des lèvres en fonction de la satisfaction du résultat et de son désir personnel.

Les injections, rapides, permettent de combler les rides et les sillons, de donner ou redonner un volume au niveau des pommettes et ainsi de redessiner le contour du visage. Enfin, elles peuvent traiter les ridules des lèvres en les estompant et sculpter la bouche en améliorant le contour des lèvres et obtenir une bouche pulpeuse.